Bienvenue

Publié le par nathalie

                                   77164 1683461735902 1518367624 31680512 6985029 n               

        Je ne me considère pas écrivain, mais plutôt comme un apprenti artisan à ses débuts  que l’on interroge sur sa façon de concevoir l’écriture. Jean-Paul Sartre a consacré une œuvre sur le sujet  L’Origine de l’écriture et pose la question : pourquoi écrit-on ?
      Ecrivain et littérature sont pour moi indissociables. Le premier est le médiateur du récit. Le second est l’outil, ce langage défini opaque en littéralité transpose le savoir, porte le pathos, donne corps à l’histoire et maitriser avec aisance, lui donne la vie. 
       La poétique prend tout son sens dans mes écrits,  car j’aime l’idée qu’elle soit le vecteur de différents  niveaux de lecture, qu’elle  nourrisse le lecteur.  Le jour ou une personne me dira : « j’ai été happée par le récit et scotchée par votre style » alors je serai satisfaite. La pensée est présomptueuse, mais la passion ne pousse-t-elle pas toujours plus loin le perfectionnisme ?
       Mon vœu 2012 est de me consacrer davantage à l’écriture, moins présente sur les réseaux sociaux qui nous projettent dans l’action immédiate du commentaire et nous éloignent de la fenêtre du temps. Je suis de ceux qui pensent que la solitude est une alliée, une liberté offerte à l’écrivain. Loin de s’isoler du monde, seul devant la page blanche on y extrait le sucre de la création, le petit plus qui fait que... Sylvain Tesson écrit, je cite :
« Coupé de toute civilisation, il (l’ermite) déchiffre la langue des arbres. Libéré de la télévision, il découvre qu’une fenêtre est plus transparente qu’un écran. […]  Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l’inspiration sortir. »  Les Forêts de Sibérie, éd. Gallimard, prix Médicis Essai 2011.
     C’est pour cette raison que mon dernier recueil commence par cette citation de Victor Hugo :
« Le poète est un monde enfermé dans un homme » La Légende des Siècles, 1864
Mon but est de partager ce monde avec vous, comme la beauté d’un  paysage entre par la fenêtre. 
Article du journaliste et écrivain Gianfranco Brevetto :

Publié dans présentation

Commenter cet article

nathalie 07/02/2012 21:55

Que cette année 2012 t'apporte tout ce qui est nécessaire à la réalisation de ton prochain ouvrage que j'ai hâte bien sur de découvrir
gros bisous gelés alsaciens

Chassin Nathalie 26/04/2015 22:59

Merci Nathalie. Hâte à présent de le finir :-)